La RTS et cinéforom unies pour développer la fiction et le documentaire romand

Genève, le 21 avril 2012 - Dans le cadre du Festival international de cinéma documentaire Visions du Réel, la RTS et cinéforom présentent leur partenariat et les nouvelles perspectives qu’il ouvre à la fiction et au documentaire. Avec un investissement de près de 17 millions, par an, la RTS et La Fondation romande cinéforom consolident le financement de la création audiovisuelle romande pour l’inscrire solidement et durablement dans le paysage suisse et international.

Le film romand se porte bien. Les documentaires et les fictions remportent des succès dans de nombreux festivals et sont salués par le public. Après les prix gagnés aux Quartz et à Locarno, la sélection de trois films romands en compétition internationale de Visions du Réel 2012 témoigne de la richesse de la création cinématographique romande.
Gilles Marchand, directeur de la RTS, souligne que « La production et la large diffusion de documentaires et de fictions sont essentielles à la vitalité de l’espace culturel suisse francophone. Fort de ce constat partagé, RTS et cinéforom ont donc décidés de développer un partenariat ambitieux pour soutenir la production audiovisuelle romande ». Chaque année, près de 17 millions de francs seront réunis pour irriguer la fiction, le documentaire et l’animation. 10 millions proviennent de cinéforom et près de 7 millions de la RTS. Par ailleurs, ce montant se voit complété par les moyens mobilisés par l’Office fédéral de la culture dans le cadre des mesures d’encouragement.

En concertation étroite avec les associations professionnelles, les cantons de Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais et Vaud et les villes de Genève et Lausanne ont créé cinéforom en mai 2011. Ce projet régional d’envergure qui constitue un pôle culturel fort est soutenu par la Loterie romande. Cinéforom attribue à la production cinématographique et audiovisuelle indépendante des aides sélectives et des soutiens complémentaires, c’est-àdire des bonifications basées sur des apports de l’OFC et de la SSR. Thierry Béguin, Président de la Fondation, relève que « la création de cinéforom n’a pas seulement permis de fédérer les moyens existants, mais aussi d’augmenter de 50% le montant total des contributions des cantons et des villes dédiées à la production cinématographique en Suisse romande ».

Dans le cadre de ce partenariat, la RTS renforce son engagement dans la création romande, en vigueur depuis de nombreuses années par le biais du Pacte de l’audiovisuel, avec une stratégie de coproduction très active, suivie d’une programmation dans des cases très bien exposées et identifiées.
Ainsi, la RTS coproduit chaque année une vingtaine de documentaires de cinéastes romands . En fiction, elle participe, en moyenne, à six productions de films de cinéma. Et dans le cadre de sa nouvelle politique initiée en 2010, elle coproduit, chaque année, deux séries tv romandes écrites, jouées et tournées dans la région, puis exposées à des heures de grande écoute sur RTS Un.

Partager