La saga Bertil Galland

Réalisation
Frédéric Gonseth & Catherine Azad

Production
Frédéric Gonseth Productions, RTS Radio Télévision Suisse

Documentaire / 2021 / 92'

Ce film invite à embarquer dans le sillage d’un "viking vaudois". Bertil Galland nous conduit ainsi en quelques-uns des points chauds de son existence. Suédois par sa mère, il a gardé de forts liens avec cette civiisation du Nord et y a beaucoup voyagé. Puis il bourlingue aux USA, y apprend son métier de journaliste, en revient avec le projet de donner vie à une littérature romande qui périclte depuis la mort de Ramuz. Il y parvient en dix ans. Mais parallèlement, il se lance en reporter courageux et clairvoyant dans les guerres d’Asie du Sud-Est et d’Afrique, dans la Chine de Mao.

Ce « poète vagabond » comme Bertil Galland se décrit lui-même, a toujours été passionnément attiré par la littérature, en découvreur et éditeur acharné de talents comme Maurice Chappaz, Corinna Bille, Nicolas Bouvier, Jacques Chessex et en redécouvreur d’Ella Maillart. Pionnier dans beaucoup de domaines, il donne son souffle à une gigantesque Encyclopédie vaudoise qui lui demande vingt ans d’efforts, participe au lancement du Nouveau Quotidien, conduit 74 entretiens filmés avec Plans-Fixes. Bref, il compte parmi ceux qui ont forgé l’identité romande dans la seconde moitié du XXme siècle. Et puis, au soir de sa vie, il rédige les huit tomes de ses Ecrits parus récemment chez Slatkine.

On s’attache à cet homme sincère, brillant, épris de liberté qui a été l’artisan de sa vie d’une manière originale, plaçant la barre très haut et animé par «une folle ambition discrète» comme il le dit de son ami Nicolas Bouvier et dont l’ensemble de la culture romande, à commencer par la littérature, a énormément profité.

Partager