Rapport annuel 2020

Quel impact la crise du coronavirus a-t-elle eue sur la production et la distribution des films soutenus par Cinéforom l’année passée? Notre rapport annuel 2020, publié sur notre page Statistiques et publications, y répond.

Le mot du président

2020 a été une année d’épreuve pour toutes les populations et tout particulièrement pour les milieux culturels condamnés à l’inactivité pendant de longs mois en raison de la pandémie. Dans le secteur du cinéma, l’arrêt a été total durant de longues périodes au niveau de l’exploitation des salles, empêchant notamment plusieurs sorties de films prometteurs. Les festivals ont également été purement et simplement supprimés ou ont dû se réinventer en proposant des activités et des projections à distance.

Cinéforom, pour sa part, a offert un soutien concret aux producteur·trice·s dans l’élaboration des dossiers d’indemnisation Covid. Malgré la crise évoquée ci-dessus, les demandes d’aide sélective, de soutien complémentaire et d’aide à l’écriture ont continué d’affluer. Le présent rapport rend compte des activités déployées durant cette année particulière. Sur un plan plus politique, le Président et le Secrétaire général ont été reçus en mars 2020 par les Conseiller·ère·s d’État romand·e·s en charge de la culture pour présenter le bilan de près de dix ans d’activité et les axes stratégiques fixés par le Conseil de fondation pour les années à venir. Il·elle·s ont réaffirmé à cette occasion leur plein soutien à Cinéforom et confirmé l’octroi d’un soutien financier annuel à hauteur de 10 millions de francs et exprimé leur intention d’augmenter celui-ci à 11 millions à l’horizon 2025 afin de pouvoir relever les défis à venir. Les membres du Conseil de fondation leur en sont très reconnaissants.

Comme il l’avait laissé entendre, notre Secrétaire général Gérard Ruey a annoncé son intention de mettre fin à son mandat avant l’été 2021. Les membres du Bureau ont dès lors organisé le recrutement de la personne apte à assurer la succession. La procédure de sélection a permis d’engager Stéphane Morey, déjà bien connu dans le milieu professionnel par sa fonction de Secrétaire général de l’AROPA.

Nous tenons d’ores et déjà à exprimer la très vive et sincère reconnaissance du Conseil de fondation de Cinéforom pour tout ce que Gérard Ruey a apporté à notre institution. Sa très grande expérience, sa parfaite connaissance du milieu professionnel et ses vastes compétences ont été très précieuses dans la conduite du Secrétariat et dans les nombreuses activités qu’il a déployées durant ces cinq dernières années. Ses qualités humaines et relationnelles, sa vision claire des enjeux et défis actuels et à venir ont permis de mener sous sa direction des réflexions stratégiques très pertinentes en collaboration avec les divers partenaires professionnels et institutionnels de l’audiovisuel suisse. Son départ laissera un grand vide mais nous lui sommes très reconnaissants d’avoir accepté d’accompagner, durant les deux premiers mois suivant son entrée en fonction, Stéphane Morey que nous nous réjouissons d’accueillir au 1er juin 2021. Nul doute que la transition se déroulera ainsi dans les meilleures conditions possibles.

Jacques-André Maire

Télécharger le rapport : Pages doubles simples

25.3.2020

Partager